Pour adhérer, cliquez ici !

Actualités

PRG 94 – Nous sommes PARIS

Home » PRG National » Actes terroristes du 26 juin 2015 (Isère, Tunisie et Koweit)

Actes terroristes du 26 juin 2015 (Isère, Tunisie et Koweit)

QUESTION D’ACTUALITÉ DE ROGER-GÉRARD SCHWARTZENBERG, PRÉSIDENT DU GROUPE RRDP (ASSEMBLÉE NATIONALE, 30 JUIN 2015)

150630-RGS-620x350

 

Monsieur le Premier ministre,

Le 26 juin restera comme le vendredi sanglant où le djihadisme a frappé trois pays simultanément.

Avec un bilan tragique. Un chef d’entreprise, odieusement décapité en Isère. 38 morts en Tunisie. Et 27 dans une mosquée chiite au Koweit.

Bombe, couteau, Kalachnikov : Daech veut imposer, par le terrorisme, sa vision, très arbitraire, de l’Islam. Vision que ne partage nullement la très grande majorité des Français de confession musulmane.

Comme Mohamed Merah, l’auteur présumé de l’attentat en Isère avait été repéré par les services spécialisés.

Il avait fait l’objet dès 2007 d’une fiche S (S pour « Sûreté de l’État »). Fiche désactivée en 2008, mais qui avait été suivie entre 2011 et 2014 de plusieurs notes sur ses liens avec la mouvance salafiste.

Une fois détectés, ces individus potentiellement dangereux ne peuvent être laissés sans surveillance efficace.

Il faut donc renforcer les moyens humains et technologiques des services de renseignement. C’est notamment l’objet de la loi sur le Renseignement adoptée la semaine dernière.

Par ailleurs, Daech utilise très activement Internet, qui devient alors un vecteur d’endoctrinement. Voire un support de la haine, qui médiatise la terreur.

La loi sur le terrorisme, votée en 2014, permet de demander aux fournisseurs d’accès à Internet de bloquer l’accès aux sites provoquant aux actes de terrorisme ou en faisant l’apologie.

Il convient d’appliquer cette disposition avec la plus grande rigueur.

Enfin, le meilleur moyen de combattre le fanatisme, c’est la  démocratie.

Les djihadistes l’abhorrent. D’où les attentats sanglants commis à deux reprises – en mars et en juin – en Tunisie. Le seul pays où « le printemps arabe » a débouché sur un processus réel de démocratisation.

En dernier lieu, notre pays doit rester fidèle à la laïcité. Car la neutralité de l’État entre les confessions permet à tous de vivre ensemble, par-delà les diverses appartenances religieuses.

Ainsi, l’école publique accueille sur les mêmes bancs tous les élèves. Quelle que soit leur origine, leur confession. Qu’ils s’appellent Christian, David ou Karim.

Les intégristes voudraient nous désunir, nous dissocier en communautés distinctes, séparées et antagonistes.

Notre impératif, c’est le contraire : ne pas se diviser. Face aux menaces terroristes, notre pays doit faire bloc, pour faire front.

Ce qui importe, plus que jamais, c’est l’unité nationale. C’est « la République indivisible ». Cela s’appelle aussi la fraternité.

M. le Premier ministre, pouvez-vous préciser le plan de lutte contre le terrorisme qui sera développé par l’État ?

Laisser une réponse

Vous êtes Enregistrer Commenter un post.

© 2013 PRG 94 – Parti Radical de Gauche du Val de Marne · RSS · Designed by Parti Radical de Gauche · Powered by PRG94