Pour adhérer, cliquez ici !

Actualités

PRG 94 – Nous sommes PARIS

Home » Vitry Sur Seine » Les Radicaux peuvent-ils soutenir une gestion sociale Libérale ?

Les Radicaux peuvent-ils soutenir une gestion sociale Libérale ?

maurice_tzinmannMême chez les Radicaux de Gauche, la question est importante. Depuis fort longtemps, nous n’avons pas connu de gouvernement de gauche réformiste et la gestion des affaires s’est faite dans la continuité des engagements idéologiques de la gauche et d’une droite molle, qui creuse le sillon de la collaboration à venir avec les forces de l’extrême droite dont on peine à comprendre les programmes. Les frondeurs représentent une fraction gauchiste au sein du PS et avec d’autres composantes d’une gauche nostalgique d’un passé révolu, ils tentent de maintenir des droits qui peuvent s’apparenter à des privilèges acquis, au détriment d’ autres composantes sociales de notre société et tout particulièrement des classes moyennes. Imprégnée d’idéologie et en référence constante à une partie glorieuse de l’histoire sociale et de ses luttes, cette gauche, en refusant les réformes nécessaires ainsi que la réduction des dépenses de l’Etat, finira sans doute par permettre au capitalisme le plus rétrograde de gérer à son avantage notre économie déclinante.

Les avantages que la croissance avait permis antérieurement de satisfaire ne sont plus possible dans les mêmes conditions. On ne peut espérer une république socialiste de France dans une économie mondialisée ou l’investissement et le dynamisme individuel fondent les valeurs de la réussite de chacun et, dans un système redistributif, l’avenir de notre collectivité Nationale.

La réalité et les faits sont têtus, et il nous faut faire ce constat alarmiste que la France continue de prendre des risques dangereux et que faute de résultats sur l’emploi et donc sur le travail et les entreprises, le FN sera bientôt le parti majoritaire, avec toutes les dérives que nous pouvons facilement imaginer. Il est temps que la gauche idéologique cesse de jouer avec le feu et permette à Manuel Valls de mettre en place une politique de gestion libérale à minima que je ne souhaite pas détailler dans ces propos parce que d’aucuns pourraient avoir la tentation de penser que la bonne gestion n’est pas une valeur de la gauche. Je ne laisserai personne dire cela car nous avons le devoir de dire la vérité et d’expliquer ce qui est encore possible et souhaitable dans la part de rêve et d’idéalisme qui anime chacun d’entre nous.

Alors oui, chers amis Radicaux de Gauche, nous avons un choix de société à redéfinir et dans le contexte d’un positionnement politique, l’économie sociale et libérale fait partie de notre sensibilité, maintes fois incarnée dans la troisième et la quatrième République, autour de Clemenceau et de Mendès France. Le choix est difficile car il se fait à contre-courant de la pensée unique, révolutionnaire et Tiers-mondiste qu’il ne s’agit pas de combattre mais d’adapter aux nouvelles réalités et aux enjeux du futur prévisible.

Laisser une réponse

Vous êtes Enregistrer Commenter un post.

© 2013 PRG 94 – Parti Radical de Gauche du Val de Marne · RSS · Designed by Parti Radical de Gauche · Powered by PRG94