Pour adhérer, cliquez ici !

Actualités

PRG 94 – Nous sommes PARIS

Home » Vitry Sur Seine » Au nom de l’égalité, la gauche accentue les disparités.

Au nom de l’égalité, la gauche accentue les disparités.

01Edito du PRG pour le mensuel de novembre 2014 par Maurice Tzinmann – Jeudi  16 octobre 2014

La volonté affichée par la Gauche de permettre l’égalité des chances en milieu scolaire est légitime. Personne ne peut en contester le bien- fondé quand elle s’exprime par la mise en œuvre d’une aide adaptée, spécifique et circonstanciée et qu’elle permet d’apporter un soutien majeur à la réussite individuelle.

La bourse au mérite constitue bien l’un des dispositifs identifié comme valorisant le travail scolaire et souhaite aider à la réussite des élèves méritants aux ressources limitées. Elle se différencie de la bourse accordée aux élèves et étudiants dont les revenus familiaux sont insuffisants pour faire des études, même peu coûteuses, dans un environnement favorable.

La suppression de la bourse au mérite confirmée par le nouveau ministre de l’Education Nationale porte un coup très dur à l’idée de la réussite pour tous à l’école de la République égalitaire.

Sous la troisième République, avec Jean Zay et d’autres Radicaux et socialistes, la réussite individuelle à l’école pour les élèves des couches populaires ou nécessiteuses, constituait un enjeu majeur et une mission fondamentale d’un dispositif politique de la gauche.

Aujourd’hui, quelques doctrinaires qui méprisent la réussite individuelle nivellent par le bas, au nom de l’égalité qu’ils brandissent comme un étendard pour justifier le mépris qu’ils ont d’eux-mêmes.

Ce-faisant, ils accentuent un peu plus les disparités en renonçant à l’exemplarité de l’effort au service de la réussite. La sélection devient immorale et la discrimination par la notation devient une faute. On croit rêver.

Ce faisant ils contribuent à l’éclosion des établissements scolaires privés ou l’égalité des chances est paradoxalement mieux mise en valeur par un système d’aides spécifiques. Dans ce contexte, ces établissements attirent sans doute les meilleurs étudiants, ce qui conduit à un appauvrissement plus accentué du système public que les Radicaux souhaitent maintenir et défendent. Il faut donc revenir sur la suppression de la bourse pour les étudiants méritants.

 

Maurice Tzinmann
Parti Radical de gauche (PRG)

 

Laisser une réponse

Vous êtes Enregistrer Commenter un post.

© 2013 PRG 94 – Parti Radical de Gauche du Val de Marne · RSS · Designed by Parti Radical de Gauche · Powered by PRG94