Pour adhérer, cliquez ici !

Actualités

PRG 94 – Nous sommes PARIS

Home » Société » PLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité sociale) 2014 : Explication de vote de Dominique Orliac (PRG) au nom du groupe RRDP (Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste)

PLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité sociale) 2014 : Explication de vote de Dominique Orliac (PRG) au nom du groupe RRDP (Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste)

orliacPLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité sociale) 2014 : Explication de vote de Dominique Orliac (PRG) au nom du groupe parlementaire RRDP (Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste)

Hier, à l’occasion du vote du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2014, les députés RRDP ont voté à l’unanimité ce texte. Dans l’explication de vote prononcée au nom du groupe RRDP, Dominique Orliac a indiqué : « Permettez-moi de vous faire partager notre regret que ce PLFSS contienne de mesures qui ne s’inscrivent pas dans le sens de réformes structurelles que nous appelons de nos vœux et ce, depuis de très longues années. Je le redis : il faut des réformes de fond et non des mesures conjoncturelles afin de palier au déficit de la sécurité sociale ». Evoquant par ailleurs la taxation des produits d’épargne, la députée du Lot a précisé : « Ce projet prévoyait la taxation accrue de plusieurs produits d’épargne, dont le PEA, le PEL et l’épargne salariale. Ceci n’était pas conforme à l’équité fiscale, car ces produits concernent souvent les classes moyennes, voire des catégories modestes. Par ailleurs, ce relèvement inopiné et son effet rétroactif auraient marqué une instabilité fiscale risquant d’être dissuasive à l’avenir pour les épargnants », saluant au passage que fait que : « Conformément à la demande du Président de notre groupe et d’autres députés, le Gouvernement ait renoncé dimanche à cette mesure ».

« Pour nous, Radicaux de Gauche, une politique de santé ne se limite pas à la gestion des crises sanitaires  et à la surveillance des dépenses en ajoutant taxes sur taxes notamment pour la deuxième année consécutive concernant l’industrie pharmaceutique. Nous devons faire preuve de courage afin de nous diriger vers une refondation nouvelle puisque les paramètres classiques de la santé ont changé. Votre Stratégie Nationale de Santé est une première pierre à cet édifice qui reste à construire et il faut le mettre en œuvre dès que possible », a tenu a indiqué Dominique Orliac, saluant certaines propositions concernant les soins primaires, telles que : « le financement des coopérations libérales, la généralisation des rémunérations des équipes pluriprofessionnelles et l’amélioration de la couverture des praticiens et auxiliaires médicaux ».
Lors de l’explication de vote, la députée s’est dite par ailleurs satisfaite : « que l’amendement RRDP concernant l’expérimentation de télémédecine pour les pharmaciens ait été adopté », de même qu’elle s’est réjouie  « de la réforme de la T2A avec un mécanisme de dégressivité tarifaire que nos hôpitaux de proximité attendent avec impatience ». Rappelant « le rôle important de santé publique et de premier recours, grâce au maillage territorial, joué par la pharmacie d’officine », Dominique Orliac a précisé : « L’officine doit évoluer vers une véritable profession de santé et être un partenaire essentiel dans le parcours de soins. Il faut mettre en place la nouvelle rémunération à l’honoraire votée il y a 2 ans ».

Et de conclure : « Nous n’avons pas approuvé certaines mesures de ce PLFSS, mais nous considérons que les orientations de la Stratégie Nationale de Santé doivent être soutenues. Fidèle à la majorité gouvernementale, le groupe RRDP votera donc en 1ère lecture ce PLFSS 2014, en souhaitant qu’il évolue dans le bon sens lors de la navette parlementaire.»

Laisser une réponse

Vous êtes Enregistrer Commenter un post.

© 2013 PRG 94 – Parti Radical de Gauche du Val de Marne · RSS · Designed by Parti Radical de Gauche · Powered by PRG94