Pour adhérer, cliquez ici !

Actualités

PRG 94 – Nous sommes PARIS

Home » Villeneuve Saint Georges » L’imposant hôpital de Villeuneuve-Saint-Georges domine la ville

L’imposant hôpital de Villeuneuve-Saint-Georges domine la ville

2583L’imposant hôpital de Villeuneuve-Saint-Georges domine la ville

Implanté au sommet d’une colline surplombant la ville, l’hôpital de Villeneuve-Saint- Georges affirme sa rassurante présence. Chargé de la construction du Pôle Femme-Enfant du Centre Hospitalier, l’Atelier d’architecture Michel Rémon a reconfiguré l’IGH existant en renforçant sa fragile emprise sur un sol pentu grâce au nouveau bâtiment.

publié le 02/07/2013

Précisément, le projet est composé selon deux points de vue. Vue de loin, l’extension confère une assise solide à la machine hospitalière. En vue proche, ce premier plan atténue la raideur verticale d’une barre dont le rez-de-chaussée s’élève aujourd’hui à douze mètres de haut. « Aucun poteau, aucune verticale » : l’extension du CHIV est composée d’une multiplication de lignes horizontales qui rapprochent ainsi le bâtiment du sol à l’horizontale fait écho l’horizon : à l’intérieur, le hall d’accueil offre une vue imprenable sur la ville.

Au problème complexe posé en 2004 par le programme du concours, l’Atelier d’architecture Michel Rémon a proposé une réponse simple, claire et… tendre. Simple par sa fonctionnalité, claire par son image et son rapport au paysage, tendre par ses qualités d’accueil. L’Hôpital se dresse en haut des rives de l’Yerres et de la Seine, dominant un paysage de banlieue invraisemblable. Mais il est là. Rassurant comme une cathédrale, comme le recours ultime au milieu de son bassin de population.

En approchant, on se trouvait, avant les travaux, face à une « barre » un peu raide au milieu de son parc, un bâtiment d’une grande unité architecturale avec son socle et sa superstructure, ancré sans finesse à flanc de colline, une colline à gravir à pied pour atteindre le hall. La construction du Pôle Femme-Enfant en avant du monobloc existant a été le moyen de corriger, refonder même, ce double rapport au site de l’ensemble de l’hôpital.

Au niveau du grand paysage, l’horizontale de référence de la façade du nouveau rez-de-chaussée est affirmée fortement. Elle définit dans les vues lointaines le nouvel édifice conçu comme une unité. Elle est comme une ligne de référence de toute la figure : au-dessous, les mouvements du relief, de la topographie, au-dessus, la silhouette de l’hôpital qui émerge de la colline boisée. La façade du Pôle Femme-Enfant, étirée obliquement sur toute la longueur de l’IGH adoucit la frontalité de l’image actuelle du bâtiment en lui constituant un premier plan décomposé comme un pliage géant. « Nous avons ainsi régénéré l’image de l’hôpital dans le paysage. Nous l’avons décomposée et recomposée géométriquement pour lui donner sa pertinence » précise l’architecte, Michel Rémont.

En vue proche, pour qui veut y entrer, nous avons redessiné entièrement le rapport au sol du bâtiment. La construction du Pôle Femme-Enfant en avant du bâtiment actuel aggrave d’une certaine façon le rapport du rez-de-chaussée avec le sol d’arrivée sur le site. « Pour des questions de fonctionnalité, nous avons choisi de conserver sur un seul niveau (celui du hall actuel) le hall, les urgences étendues, la radiologie et le plateau de consultations : le rez-de-chaussée, de plain-pied avec le sol à l’arrière (l’arrivée des Urgences) est maintenant totalement décollé du sol au sud, à 12 mètres de haut ».

FICHE TECHNIQUE CHIV
Lieu : Villeneuve-Saint-Georges (94)
Surface : 16 700 m² SHON neuf – 17 800 m² SHON restructuré
Parking : 187 places couvertes
Coût travaux : 129 500 000€ HT, valeur décembre 2012, décomposés en :

– Travaux préliminaires (phase 0) [travaux mars 2010 – février 2010]
7 840 000 € HT valeur décembre 2012.

– Façades monobloc – réfection des façades [travaux août 2009 – janvier 2011]
5 872 000 € HT valeur décembre 2012 : réfection des façades nord et sud du monobloc
en cassettes métalliques pour obtenir le C+D, l’isolation acoustique et thermique.

– Construction du Pôle Femme-Enfant et du bloc opératoire [travaux janvier 2010 – mars 2013]
77 365 000 € HT valeur décembre 2012.
Entreprises du Pôle Femme-Enfant : Bouygues Bâtiment Île-de-France
Ouvrages Publics et Bouygues Energies & Services co-traitants.

– Restructuration lourde du monobloc existant (médecine-chirurgie) [en études]
38 433 000 € HT valeur décembre 2012 .

Maîtrise d’ouvrage : CHI de Villeneuve-Saint-Georges
AMO : Icade
Architecte mandataire : Atelier d’architecture Michel Rémon
Bureau d’Etudes techniques : Egis Bâtiments, ingénierie
Economiste (chantier) : 12 ECO
Conseil en sécurité incendie : Cabinet Casso
Concepteur lumière : Coup d’éclat (Yves Adrien)
Acousticien : Impédance
BET géotechnique : Fugro
CSSI : ACF
Bureau de contrôle : Qualiconsult Créteil
SPS : Dionis

Laisser une réponse

Vous êtes Enregistrer Commenter un post.

© 2013 PRG 94 – Parti Radical de Gauche du Val de Marne · RSS · Designed by Parti Radical de Gauche · Powered by PRG94